Aller au contenu principal

L'histoire de l'EMS

L'histoire de l'EMS

Après huit ans de fermeture pour cause de travaux, l’Espace Marc-Sangnier revient, tout neuf, plus beau... et beaucoup plus grand ! Une nouvelle jeunesse pour cet établissement emblématique de Mont-Saint-Aignan fondé il y a un peu plus d’un demi-siècle. Quelques dates-clés de son histoire.

  • 1963 : lancement du projet d’un centre médico-social, qui doit abriter des cours d’enseignement ménager, une maison de l’enfance (PMI, crèche, centre aéré...), des activités gymnastiques, des cours de poterie et de théâtre. Pendant des années, le centre Marc Sangnier a représenté un point d'animation sociale et de rencontres entre les habitants de Mont-Saint-Aignan, alors en pleine explosion démographique.
  • 1972 : la convention avec l’association est résiliée par la Ville qui procède à un remaniement général du fonctionnement du centre. En 1978, le centre socio-culturel Marc-Sangnier est municipalisé.
  • 1982 : la Ville entreprend des travaux pour agrandir le centre. C’est dans ces années 1980 que se formalise l’offre culturelle du centre, avec l’école de musique, l’École d’Improvisation Jazz, les ateliers d’enseignement artistique, la présence du Big Band Christian-Garros, Christian Garros, fondateur de l'École d'Improvisation Jazz.
  • 1992 : création du centre d’Art, d’Essai et de Création (Caec), dont la mission est le soutien à la création artistique contemporaine.
  • 2005 : le Caec et la scène nationale de Petit-Quevilly s’associent pour former la Scène nationale de Petit-Quevilly/ Mont-Saint-Aignan.
  • 2010 : constatant la vétusté des locaux, la Ville décide de refonder le centre Marc Sangnier et lance un concours d’architecte, remporté par Karine Millet.
  • 2011 : les travaux débutent, prévus pour deux ans, et les activités du centre sont délocalisées dans différents bâtiments de la commune: au Rexy, au cinéma Ariel, à la maison de l'Université, à l'école Camus, dans la maison des Tisserands... Le chantier accumulera les retards et les malfaçons et cette période “hors-les-murs” durera finalement huit années.

Le bâtiment historique du centre était arrivé en fin de vie, la reconstruction s'imposait

  • 2013 : la scène nationale devient Centre dramatique national de Normandie-Rouen dirigé par David Bobée, avec le théâtre de la Foudre de Petit-Quevilly, le théâtre des Deux Rives de Rouen et le centre Marc-Sangnier de Mont-Saint-Aignan.
  • 14 et 15 septembre 2019 : inauguration de l’Espace Marc-Sangnier et lancement de la nouvelle saison du CDN à Mont-Saint-Aignan.
  • 11 septembre 2020 : lancement de la première saison “tout public”.