Aller au contenu principal

L’église Saint-André

L’église Saint-André
© Gaëtan Ballot

Cet édifice est situé sur une place au cœur du quartier Saint-André. L’extension de ce quartier sous le second empire nécessite la réalisation d’un nouveau lieu de culte. L’église est inaugurée en 1889. De style néogothique, elle est construite selon un plan allongé comprenant un narthex, une nef à trois vaisseaux et quatre travées, un transept inscrit et un chevet polygonal à cinq pans coupés. La façade principale occidentale s'élève sur quatre niveaux. La travée centrale est marquée par un grand portail gothique dont le tympan est entièrement ajouré.

La façade principale est terminée par un clocher comprenant deux parties. En partie basse, la chambre des cloches, de section carrée, dont les abat-sons sont placés sous des arcs brisés. L'ensemble est coiffé d'une flèche polygonale ornée à sa base de motifs architecturaux en miniature.

Des tours carrées demi-hors-œuvre qui se terminent en poivrière séparent les travées de la façade. L'ensemble de l'église est couvert d'un toit à double pente.